Wassy, les origines

 Les vestiges archéologiques de l’époque gallo- romaine ne permettent pas de savoir si le site de Wassy était habité et à quelle période le premier bourg voit le jour. Le nom de Wassy apparait pour la première fois en 672 dans une charte de Childéric II  à propos de la fondation de l’abbaye de Montier-en-Der.

 

Wassy , place forte royale

 

A partir du XIIème siècle , les Comtes de Champagne s’implantent exploitant sans doute les bassins miniers. C’est à cette période que le château , l’église et l’enceinte urbaine sont construits. En 1284, la ville, en même temps que le Comté de Champagne, sera  rattachée à la couronne de France.

 

Wassy, début des Guerres de Religion en France

 

Au XVIème siècle, la réforme protestante arrive en France. Par l’intermédiaire des marchands drapiers qui reviennent des foires de Champagne avec ces idées nouvelles  et par le statut royal de la ville ,un foyer protestant important se développe à Wassy. Mais à quelques kilomètres se trouve Joinville, fief de François, duc de Guise et défenseur de la religion catholique.  De passage à Wassy le 1er mars 1562 , François de Guise s’arrête à l’église et peu après le massacre des protestants éclate  qui se soldera par 80 morts et qui marquera le début des Guerres de Religion en France.

 

Wassy,  sous-préfecture de la Haute-Marne

 

En 1790, le découpage de la France en département s’opère . Avec l’appui du cartographe Pierre-Gilles Chanlaire , Wassy devient sous-préfecture du 1er arrondissement de la Haute-Marne.  De cette période nous reste un patrimoine architectural riche comme par exemple l’ancienne justice de paix  ou le théâtre sur la place Marie-Stuart. Wassy perdra ce statut lors de la suppression de l’arrondissement en 1926.

 

Wassy , haut-lieu de la métallurgie

 

Grâce à l’eau, la forêt et surtout le minerai de fer, la métallurgie se développe très tôt à Wassy et dans ses environs pour connaitre son âge d’or au XIXème siècle. La ville connaitra alors une expansion importante et verra l’arrivée du chemin de fer et le creusement du canal de la Blaise. Actuellement, la GHM Wassy et les Fonderies de Brousseval  et Montreuil perpétue ce savoir-faire (pièces automobiles,  ferroviaires...)

 

Wassy , à l’heure actuelle

 

Comptant  3013 habitants en 2009 (INSEE) , Wassy est une ville dynamique avec des équipements culturels et sportifs. Le tissu associatif joue un rôle important en organisant de nombreuses manifestations  tout au long de l’année. Loin d’être figée,  la ville est résolument tournée vers l’avenir avec de nombreux projets de développement

 

 

 

 LE SAVIEZ VOUS? 

 

 

« Les caisses de Wassy »

 

Nulle visite à Wassy ne peut se terminer sans un arrêt dans une boulangerie. Cuite dans un petit rectangle de papier (la caisse ou caissette), cette délicate gourmandise est faite à base de blancs d’œufs et d’amandes et se laisse apprécier à toute heure de la journée.

L’origine de la recette alimente les causeries depuis des décennies. Nous vient-elle de Marie-Stuart de passage à Wassy ou encore des moines de Montier-en-Der ? Nul doute que nous ne saurons jamais !

 

Camille Claudel à Wassy

 

Camille, sculptrice et son frère Paul,  écrivain ont résidé à Wassy de 1879 à 1881. Lors de son séjour, Camille réalisa un buste avec l’argile qu’elle trouvait dans le quartier du Buisson Rouge.  Cette sculpture est visible à la mairie.

 

Un canal qui arrive…nulle part !

 

Le canal de la Blaise est construit en 1881 pour permettre le transport du minerai de fer et des produits de fonderie. Mais durant la 2nde guerre mondiale, les allemands, qui occupent le terrain d’aviation  à Saint-Dizier, remblaient un bief pour agrandir la piste. Depuis le canal ne sert plus à la navigation mais sert malgré tout à réguler le niveau de la Blaise